description de l'image

24 août

Marine, après que nous soyons sortis d'un passage où nous avons eu de la boue jusqu'au-dessus de la tête, et alors que nous roulons sous une pluie battante, nous lance:
- papa, maman, on roulera l'Eurovélo 8 l'an prochain, d'accord? Parce que cette année, on fait la 6 parce que Luna a 6 ans...
- On ne se reposerait pas un peu, l'an prochain? Et puis, tu auras 9 ans!
- Ok, la 10 dans 2 ans, alors!
C'est beau, l'enthousiasme de la jeunesse!
Si nous vous relatons cela, c'est que cette discussion est symptomatique de l'état d'esprit des enfants, qui nous abreuvent de réflexions de ce type. Elles ont vraiment fait leur ce voyage, et y prennent bien plus de plaisir que ce que beaucoup d'adultes peuvent imaginer!

Depuis Györ, nous avons donc traversé la Hongrie, et avons beaucoup apprécié le pays. Une belle surprise, malgré une météo, dirons-nous... mitigée! Une météo parfois difficile à encaisser, qui nous a permis de très belles rencontres, comme lorsque Maria, du haut de son balcon, nous a tirés pas la peau du dos pour nous mettre à l'abri, nous offrant fruits, café, limonades, le temps que le ciel se souvienne que nous sommes en été... et à ce moment-là dans la région la plus ensoleillée de Hongrie!!!
Il y a bien entendu eu Budapest, capitale qu'on ne présente plus. Et dans cette ville et ce pays de thermes, une obligation et un plaisir: aller se tremper dans une piscine à 38°C! Mais notre séjour à Budapest coïncidait aussi avec le festival Sziget, le plus grand festival de musique d'Europe Centrale, qui draine 400.000 personnes... Autant dire que le camping n'était pas trop calme!
Nous avons aussi profité d'un jour de route a fort trafic, sans possibilités de visite, pour porter notre record à 59,2 Kms... Nous avons été surpris de la gentillesse des hongrois, cachée derrière une certaine retenue. Que penser, par exemple, lorsque Tibor nous dépasse en voiture, et sort 4 bouteilles d'eau et 4 Twix tout frais? Il nous a vus passer, et a embarqué le casse-croûte, pour nous rejoindre un peu plus loin. Notre dernière nuit dans le pays aura d'ailleurs la même saveur puisqu'après avoir campé dans le centre du village de Kolkëd, Joseph nous a invité au café chez lui. Joseph parle un très bon français. Et pour cause, la ville proche de Mohacs est jumelée avec Watrelos, à quelques kilomètres de chez nous...! Vraie coïncidence ou pas, nous apprécions ce dernier clin d'oeil hongrois, avant de franchir la frontière croate. Mais ceci fait déjà partie de l'histoire suivante...

A bientôt, pédalez bien,

Catherine, Marine, Luna et Olivier

Il est temps de quitter Györ...  

Et les orages de la veille ont  laissé des traces!

 

Les pistes préférées de Marine,  quoiqu'on puisse en penser...

 

 

 

 

Après le bain de boue, nettoyage obligatoire!

Spéciale dédicace, hein!  

Même les zones industrielles peuvent avoir un certain charme...

Endroit de pique-nique pas terrible cette fois!

La Hongrie est globalement bien balisée...

La basilique d'esztergom, justement  

 

Ravitaillement quotidien!  

Et traversée par bac presqu'autant  quotidienne aussi...

Sous le château de Visegrad, en  surplomb du coude du Danube

 

Ce château qui porte si bien son  nom : le château dans les nuages...

 

 

 

Ah, enfin un jour chaud!!!  

Ici aussi, on prépare la rentrée!  

Dans le très joli village de Szentendre

Symptomatique de notre voyage,  et tellement beau!

 

 

 

Peut-on ou ne peut-on pas passer? On passe...

Entrée dans Budapest...  

Au camping, nous y rencontrons Olivier, Fransoiz, leurs 3 enfants

au début de 3 ans autour du monde en camion: www.martoulenn.com

 

Les kerts, ces lieux de culture alternative, qui prennent position

dans les zones désaffectées de la  capitale hongroise

 

 

 

 

Le plus marrant, finalement, dans le métro, ce sont les escalators!

 

 

Camping ou parking? Sans intimiting ça oui!!!

Atmosphère des bains publics!  

 

 

 

La traditionnelle image des ces bains!

 

 

 

Marguerite, qui nous a interpellés  en français dans le tram!

Budapest est garnie de vieux passages, comme des trésors...

...à chercher!  

 

Au festival Folk Art... tour d' horizon de de l'artisanat hongrois!

 

Et essai de création d'un fleur en  feutre

 

 

 

 

 

Ravitaillement en bord de route,  easy!

Ecole buissonnière et plaine de jeux 5 étoiles en récompense!

 

Tibor! Ses bouteilles d'eau, ses Twix et son sourire...

 

Bonne blague du parcours hongrois!  

 

 

Et rebelote, en pire!  

 

 

C'est pour cela que ça s'appelle un "garde-boue"!

 

 

Moral au top, elles adorent patauger dans la boue...

Et ça se finit en grande lessive obligatoire dans le Danube...

 

 

Abri obligatoire, ce midi: un stade de foot, cette fois!

Chez Maria, avec Mihaly et Ileana. Sauvés des eaux!

 

 

Non, non, on les laisse là!  

 

 

 

20 août, Saint Etienne, la plus grande fête hongroise!

 

 

 

 

 

Bientôt, celles-ci repartiront...  

Histoire de ne pas perdre de temps!  

Au musée du paprika!  

 

...qui a même sa marionnette!  

Kalocsa, en bord de Danube, notre  camping numéro 1!

Et pour cause! Quel accueil, de Tomas!

 

 

 

La soupe de poissons, spécialité de la ville de Baja.

Et puis le plat de poissons.  Certains qu'on aura assez?

En surplomb d'un concours de pêche!  

 

Un de nos guêpiers qutidiens...  

Ravitaillement en eau avec princes  charmants...

Dernier camping sauvage hongrois,  et rencontres du soir...

Chez Joseph...  

 

Petit tour en canoë dans le parc national Duna-Drava. Ca change!

 

Avec Gabriella, au musée de la cigogne!

Ceci, c'est déjà l'histoire suivante...